Votre sélection a été enregistrée !

Ma sélection

 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Cuenca x
 

Considérée comme la plus belle du pays, la ville de Cuenca est située au cœur de massifs andins dans les plateaux du sud de la province d’Azuay. Le centre historique de Santa Ana de los Ríos classé au Patrimoine Mondial de  l’UNESCO, a su conserver son image de ville coloniale. Il est agréable de se promener dans les rues pavées, bordées de maisons blanches aux toits de tuiles romanes et aux balcons de fer forgé fleuris. Cuenca est aussi renommée pour ses ateliers et boutiques de panamas. 

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Quito x
 

Perchée à 2830 mètres d’altitude, entourée  des volcans Pichincha, Cayambe et Antisana, Quito est la seconde capitale la plus haute du monde.  Classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, son centre historique est le plus grand et le mieux conservé d’Amérique Latine. En constante évolution, Quito offre également un visage moderne  avec des immeubles de verre et d’acier. Depuis la colline du Panicello où trône la statue de la Virgen (45 m), vous pourrez profiter d’une vue panoramique. N’hésitez pas à consacrer plusieurs jours à la découverte des églises, couvents, monastères et nombreux musées de Quito, sans oublier le monument de la « Mitad del Mundo » qui se trouve à une trentaine de kilomètres.

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Loja x
 

Située à 200 kilomètres au sud de Cuenca, la ville coloniale de Loja reçut la visite de Simón Bolívar lors de sa campagne pour unifier la Grande Colombie. Construite en 1548, l’une des plus anciennes cités de l’Equateur possède sa propre cathédrale et des églises qui renferment des trésors de l’art religieux : San Francisco, San Augustin, Santo Domingo, San Sebastián, Fátima... Ne manquez pas le Théâtre Bernardo Valdivieso qui ressemble beaucoup au Théâtre Sucre de Quito, les places de la Indepencia, de San Sebastian, de San Juan Del Valle, Mayor... Première ville du pays à recevoir l'alimentation électrique grâce à un barrage hydroélectrique construit en 1896, Loja est devenue l'une des villes les plus écologiques au monde, notamment grâce à son système de tri sélectif et de recyclage des ordures et des eaux usées, unique dans le pays. Réputée pour sa douceur de vivre, Loja est aussi considérée comme la capitale culturelle du pays.

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Oriente (Amazonie) x
 

L’Oriente couvrant presque la moitié de l'Equateur à l'est des Andes représente la partie amazonienne du pays. Peu peuplée, la région divisée en six provinces est sillonnée de nombreuses rivières naviguables, permettant ainsi d'atteindre de petits villages où vivent les communautés indiennes Shuars, Sionas, Zaparos, Cofanes, Huaorani, Qichua... L'Amazonie est essentiellement couverte par la forêt tropicale humide dont l'écosystème offre une variété exceptionnelle de flore et de faune (palmiers, orchidées, crocodiles, tortues, singes, aras, ocelots, tapirs, anacondas, dauphins roses d’eau douce, jaguars).

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Guayaquil x
 

La plus  grande  ville  et la plus peuplée d ́Equateur est aussi  le  port le plus important du pays. Guayaquil dispose d'un aéroport international permettant aux voyageurs de ne pas revenir sur Quito, voire de prendre un vol à destination des Galapagos, dans le cadre d'une extension. Lors de votre étape à Guayaquil, ne manquez pas de déambuler dans le quartier colonial de Las Peñas, aux belles maisons d’époque restaurées, ou sur le ″Malecón 2000″, une jetée de plus de deux kilomètres à l’architecture moderne. La montée sur la colline de Santa Ana offre également une merveilleuse vue panoramique de la cité et le parc Seminario vous surprendra par son incroyable population d'Iguanes. La ville dispose de plusieurs musées dont le musée Nahim Isaias Barquet présentant une remarquable collection d'art colonial religieux.


 

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Baños x
 

A la fois porte de sortie vers la région de l’Amazonie (l'Oriente) et  porte d’entrée vers la région des Andes (la Sierra), Baños est une charmante petite ville thermale à 1840 mètres d’altitude, où l’on trouve champs de cannes à sucre, mandarines, mangues, tomates, pêches… Ne manquez pas l’église Dominicaine de la Virgen de Agua Santa, les ateliers de fabrication d’objets en ivoire végétal (Tagua) et les rues piétonnes aux nombreux marchands de « melcocha » (guimauve de canne à sucre).


 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

La Sierra (Andes) x
 

La Sierra, l'une des quatre régions de l’Equateur, représente la partie andine du pays qui s'étend sur près de 800 kilomètres depuis le nord (frontière de la Colombie) jusqu’au sud (frontière du Pérou). La partie la plus connue est la Sierra Centrale  jalonnée par des dizaines de volcans de plus de 4 000 mètres dont le plus haut culmine à 6 300 mètres (Chimborazo). Surnommée « Avenue des volcans » par l'explorateur allemand Alexander von Humboldt,  il est possible de profiter de ces spendides paysages à bord d'un train entre Quito et Riobamba. Par la route, les activités et découvertes sont nombreuses : séjourner dans le Parc National du Cotopaxi, plonger dans les bains thermaux de Baños, admirer la Laguna de Quilotoa sur les bords du cratère, vous arrêter sur un marché pittoresque de l’un des petits villages indiens...




 


 

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Ingapirca x
 

Le site archéologique d'Ingapirca  est  situé au sud de Cuenca  à 3 200 mètres d’altitude. Ce fut un site canaris avant de devenir le principal témoignage de la présence  inca en  Equateur. Seule une plateforme ovale connue sous le nom de Temple du Soleil a survécu. Tout autour se dressent les ruines de nombreux édifices, entre lesquels on peut apercevoir des escaliers et des portes de forme trapézoïdale, typiques de l'architecture inca. Les vestiges de sépultures découverts récemment font penser à un site religieux, mais leur signification réelle échappe encore aux historiens et archéologues. Bien qu'il ne soit accessible aux touristes que depuis 1966, il fut décrit pour la première fois en 1739 par Charles Marie de La Condamine.

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Zaruma x
 

Au sud de l'Equateur, dans  la province d’El Oro,  Zaruma est une ville pittoresque située à 1200 mètres (cordillère de Vizcaya). Candidate au Patrimoine Culturel de l’Humanité de l’UNESCO, cette ancienne cité minière est renommée pour son architecture et la gentillesse de ses habitants. La plupart des vestiges  coloniaux ont disparu lors du tremblement de terre de 1749 et les édifices (maisons, églises) ont été reconstruits dans un style mêlant néoclassique et populaire : bois, tuiles, balustrades, balcons... L’église centrale en bois est étonnante !

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

La Costa x
 



La côte Pacifique (Costa) qui s’étend de la frontière colombienne à Guayaquil, est l’une des 4 régions de l’Equateur. Considérée comme la plus fertile,  on y cultive nombreux produits d’exportation tels que la banane, le café, le cacao, le riz, le soja, la canne à sucre, le coton… Constituée de forêts tropicales humides, de savanes tropicales, de forêts sèches ou de mangroves le long du littoral, la Costa est attrayante pour ses belles plages telles que Los Frailes, Bahía de Caráquez. La région comprend la réserve bio-anthropologique de la communauté Awa et la réserve Cotacachi-Cayapas. La province de Manabí, réputée pour son artisanat (Panama de Montecristi) offre des paysages pittoresques parmi lesquels des villages de pêcheurs (Puerto Lopez) et le Parc National Machalilla comprenant le site archéologique d’Agua Blanca et les îles de Salango et de La Plata (fou à pattes bleus ou à pattes rouges, frégates, sternes, albatros).


 


 

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Galápagos (Parc National) x
 



A presque 1000 kilomètres de la côte continentale équatorienne, se situe la quatrième région du pays : l’archipel des Galápagos qui  se compose de 13 grandes îles, 6 petites îles et une quarantaine d'îlots rocheux. Découvert en 1535 par le prêtre espagnol Tomás de Berlanga, cet ensemble insulaire devenu Parc National à partir de 1959, est classé Patrimoine Naturel de l’Humanité  par l’UNESCO. La flore et la faune y sont endémiques tels ces pinsons qui ont joué un grand rôle dans la conception de la théorie darwinienne de l'évolution. Depuis Quito ou Guayaquil, il est possible de se rendre en avion aux îles Baltra ou San Cristobal et de s’embarquer pour une croisière (de 3 à 14 nuits). Le séjour hôtelier sur quelques-unes des îles est une alternative (Island Hopping).




 


 

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Baltra (île) x
 

Seule île hors du Parc National des Galápagos, Baltra possède le principal aéroport de l’archipel. Situé au nord de Santa Cruz, Baltra est un plateau basaltique sans infrastructure touristique. Néanmoins, les bateaux de croisière peuvent y accoster. Le canal d'Itabaca relie l’aéroport de Baltra à l'île de Santa Cruz.


 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

San Cristobal (île) x
 

Deuxième aéroport des Galápagos, San Cristobal est aussi le point de départ des croisières touristiques. La montagne San Joaquin (730 m) est le point le plus haut de l’île. Les sites à voir sont le lac de Junco, la colline Tijeretas, Kicker Rock, Isla Lobos... La faune présente sur l’île est nombreuse : tortue terrestre géante, fou à pattes bleues, frégate, otarie, requin baleine, iguane marin, dauphin, raie, fou de Nazca, requin récif à pointe blanche et requin marteau (en profondeur), tourterelle des Galápagos, fou à pattes rouges, albatros, moqueur des Galápagos, tortue marine.

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Bartolomé (île) x
 

Située dans la baie Sullivan, l'île Bartolomé est géologiquement jeune. Les amateurs d’aventure pourront admirer une série de cratères éteints, et du point le plus élevé de l’île, avoir une vue panoramique de toute beauté sur des paysages quasi lunaires, balayés par les vents du Pacifique.  Pinnacle Rock sera le lieu idéal pour s’adonner au snorkeling au milieu d’une colonie de manchots.




 


 

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Española (île) x
 

Volcanique, très désertique et située à l’extrême sud-est des Galápagos (10/12 h de bateau de l’île Santa Cruz), l’île d’Española (baptisée ainsi en l’honneur de l’Espagne) mérite d’être visitée lors d’une croisière, tout particulièrement de fin mars à janvier afin d’y observer les colonies d’Albatros. Punta Suarez est l’endroit incontournable pour les observer ; iguanes marins et  fous à pieds bleus complètent le tableau. Quant à Gardner Bay, ce sont les otaries qui occupent les plages de sable blanc.

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Fernandina (île) x
 

Fernandina est la troisième plus grande île de l’archipel des Galápagos et aussi l’une des plus jeunes. Elle est donc hautement volcanique (la dernière éruption date de 2009). Elle possède également une particularité : la faune et la flore y sont endémiques, aucune espèce étrangère n'y a jamais été introduite, ce qui en fait l'un des écosystèmes les plus purs au monde. Parmi la faune présente sur l’île, vous pourrez observer des milliers d’iguanes marins, des otaries, des cormorans terrestres (non volants), des faucons des Galápagos (visibles à Espinoza Point), des hérons de lave, des fous à pattes bleues, des manchots des Galápagos...

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Floreana (île) x
 

Floreana est l’une des îles les plus intéressantes historiquement : c’est la première des îles des Galápagos à avoir été habitée. Elle fut aussi le repaire des pirates et des chasseurs de baleines qui se servaient d’un tonneau de bois comme bureau de poste (Post Office Bay). De nos jours, les touristes de passage continuent d'y déposer cartes et lettres et d'autres les ramassent pour les expédier. Ce fut d'abord une colonie pénitentiaire équatorienne. Trois groupes de colons allemands s’y installèrent dans les années 1930, dont la baronne de Wagener qui disparut mystérieusement. Vous pourrez y observer des raies dorées, des manchots des Galápagos, des pinsons de Darwin, des otaries, des tortues marines et terrestres, des flamants roses, des requins  et nombreux poissons tropicaux.

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Santa Cruz (ïle) x
 

Deuxième plus grande île, Santa Cruz est la plus peuplée de l’archipel des Galápagos. La majorité des habitants se concentrent à Puerto Ayora où hôtels, restaurants, boutiques animent la rue principale. L’île accueille la station scientifique Charles Darwin avec sa population de tortues terrestres. De belles balades sont possibles vers la magnifique plage de Tortuga Bay, aux alentours des cratères Los Gemelos, dans les tunnels de laves…

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Seymour Nord (île) x
 

Située au nord de l’île de Baltra, Seymour Nord est une petite île inhabitée, volcanique, plate, assez désertique, où l’on peut observer des serpents, des iguanes terrestres et marins, des fous à pattes bleues et des frégates qui, lors de leurs parades nuptiales (mai, juin et juillet), gonflent leurs cous grâce à cette fameuse poche rouge.

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Santiago (île) x
 

Grâce aux éruptions de ces deux volcans, l’île Santiago a donné naissance à un champ de lave brillante aux formes abstraites. Ici les paysages sont magnifiques et le voyageur pourra faire d’intéressantes promenades sur ces sentiers de lave solidifiée où il pourra observer des flamants roses, des phoques, des loups et des iguanes marins,  de nombreux crabes, sans oublier des dauphins et des baleines (de juin à septembre).

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Plaza Sud (île) x
 

Petite île de l’archipel des Galápagos située à l’est de l’île Santa Cruz, Plaza offre de superbes paysages de falaises abruptes formées par la lave, recouvertes par des cactus Opuntia. C’est ici que l’on peut observer un grand nombre d’iguanes terrestres mais aussi une colonie d’otaries, le fou de Nazca, la mouette à queue d’aronde.

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Isabela (île) x
 

L’île tenant son nom de la célèbre reine Isabela d’Espagne qui finança la fameuse expédition de Christophe Colomb, est la plus grande mais surtout la plus volcanique de l’archipel : 6 volcans (Alcedo, Cerro Azul, Darwin, Ecuador, Sierra Negra et Wolf) dont 5 encore actifs ! Ses habitants vivent pour la plupart dans les environs de Puerto Villamil. On la découvre lors d’une croisière mais on peut aussi y séjourner. L’île renferme de véritables merveilles de la nature et héberge une faune abondante (tortues terrestres géantes et marines, otaries, poissons tropicaux, pélicans, manchots des Galápagos, colonie de  flamants roses, mouettes de lave, iguanes marins et terrestres, hérons et lézards de lave, tourterelles des Galápagos, cormorans, pélicans, crabes des Galápagos, fous à pattes bleues, faucons des Galápagos, raies, fous de Nazca, requins de récif à pointes blanches.

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Santa Fe (île) x
 

Petite île de 24 km2, Santa Fe est l’une des plus anciennes de l'archipel des Galápagos et offre l'une des plus belles criques. Elle abrite une espèce endémique : l’iguane terrestre de Santa Fe, reconnaissable grâce à sa couleur jaune pâle contrairement à l’iguane terrestre des Galápagos qui a une couleur jaune foncé.

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Genovesa (ïle) x
 

Située au nord-est de l’archipel des Galápagos, il faut environ 8 heures de navigation depuis Santa Cruz pour atteindre l’île de Genovesa mais elle en vaut la peine, surtout pour les ornithologues. En effet, elle abrite la plus grande colonie de fous à pattes rouges, le fou à pattes bleues, la grande frégate, le fou de Nazca, la tourterelle des Galápagos, la mouette de lave, le phaéton à bec rouge, le hibou des marais, l’albatros… L’île en forme de fer à cheval qui tient son nom de Gênes (en l’honneur de Christophe Colomb) permet également l’observation d’otaries, de raies dorées, de requins (marteau,  baleine, récif à pointe blanche) et d’iguanes marins. La présence d’un lac salé en centre complète le tableau.




 


 

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Otavalo x
 



Otavalo est le fief des indiens dans la province d’Imbabura où se tient tous les samedis le marché le plus important des Andes équatoriennes (à noter que le marché est journalier mais il ne sera pas aussi impressionnant que celui du samedi). La place principale devient une symphonie de couleurs: légumes, fruits, ballots de tissus, poulets, poteries... Ici, l’artisanat principal est la fabrication d’instruments musicaux andins mais le tissage est aussi très présent. De-ci, de-là dans les rues d’Otavalo, on croise des hommes chaussés d’espadrilles, coiffés de chapeaux de feutre brun et portant sur les épaules un poncho bleu, des femmes aux longues tresses noires portant une couverture de laine pliée sur la tête. Ce sont les indiens les plus prospères d'Equateur et de redoutables commerçants.


 

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Cotacachi Cayapas (réserve) x
 

Le village de Cotacachi possède quelques bâtiments coloniaux et une belle place principale. Plusieurs artisans du cuir y vendent leur production. Depuis le village, vous pourrez vous rendre dans la réserve écologique de Cotacachi Cayapas. Située dans la province d'Imbabura (140 km de Quito), la réserve offre à ses visiteurs une variété de paysages, dont celui des eaux bleues et étincelantes de Cuicocha, l'un des plus beaux lacs d'altitude d'Equateur. Empruntez le sentier qui suit la rive pour admirer la flore (orchidées, oreilles d’éléphant…) et la faune (colibri, condor…).

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Cotopaxi (Parc National) x
 



A 70 kilomètres de Quito, le Parc National de Cotopaxi inclut le deuxième plus haut sommet d’Equateur : le volcan Cotopaxi (5897 mètres), le plus haut du monde en activité. Le parc de 34 000 hectares offre des sentiers de randonnées et quelques infrastructures touristiques. Vous pourrez apprécier la beauté des paysages, découvrir la flore (gentiane, lycopodium, halmohadilla, valérianes…) et la faune (lama, cheval sauvage, lapin, renard, loup du Parano, rare condor…).

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Mindo (forêt nuageuse) x
 

Située à 80 kilomètres au nord-ouest de Quito, cette réserve naturelle  abrite plus de 2000 espèces végétales (broméliacées, orchidées, …), une pléthore de papillons multicolore et plus de 325 différentes espèces d’oiseaux.  Parmi eux, un nombre incroyable de colibris (inca brun, inca à collier, colibri thalassin, colibri moucheté, colibri flavescent...) mais aussi le toucan andin, le canard sauvage, le magnifique Coq-de-roche... Bref, une avifaune riche en couleurs !  La forêt nuageuse de Mindo propose à ses visiteurs des activités variées : balades  (cheval, vélo, à pied), descente de rivière sur des bouées et tyrolienne dans la canopée pour les plus aventureux.

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Isla de la Plata x
 

Faisant partie du Parc National de Machalilla (Costa), l’Isla de la Plata  est à environ 1 heure de bateau de Puerto Lopez, l’occasion d’apercevoir les baleines à bosses quand c’est la saison (de juin à septembre). Surnommée la «petite Galápagos», elle permet d’apercevoir de nombreuses colonies d’oiseaux tels que des fous à pattes bleues et rouges, sternes, pétrels, pélicans, frégates, albatros… mais aussi quelques lions de mer, dauphins et otaries. L’île devrait son nom (île de l’argent) au célèbre pirate et navigateur anglais sir Francis Drake qui y aurait caché des trésors. Certains avancent une autre hypothèse : l’abondance de guano au reflet blanc argenté déposé par la multitude d'oiseaux présents sur l'île.

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Machalilla (Parc National) x
 

Le Parc National de Machalilla s'étend sur 55 000 hectares dans la province de Manabi.  Situé le long de la Costa entre Manta et Salinas, il possède l’une des plus grandes forêts tropicale sèche du monde et abrite une très riche diversité d’espèces animales (primates carnivores, oiseaux marins et terrestres, reptiles...) et végétales. Le parc  comprend de magnifiques plages de sable blanc  (Los Frailes), des villes telles que Montecristi  connue pour la fabrication du célèbre chapeau panama, le village de pêcheurs de Puerto Lopez (point de départ vers Isla de la Plata) et la commune d’Agua Blanca. Gérée par une communauté locale, cette dernière propose des visites guidées du musée archéologique (pièces datant de la civilisation manteña) et une balade dans les environs (ruines et lagune sulfureuse).

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Quilotoa (Lagune) x
 



A une trentaine de kilomètres à l’ouest de Latacunga, se trouve un véritable paysage de carte postale. La lagune de Quilotoa (environ 2 km de diamètre) est située dans la caldeira d’un volcan encore actif (la dernière éruption date de 1859).  En fonction des rayons du soleil, l’eau dans laquelle se reflètent le ciel et les roches peut être de couleur  turquoise ou vert émeraude. Vous pouvez descendre à pied ou à cheval jusqu'au lac (3500 m). Une légende raconte que le dieu Quilotoa, courageux et violent, vivait à la surface de la lagune.


 

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Marchés andins x
 

Bien sûr, Otavalo est le plus renommé des marchés andins, il se tient tous les jours mais nous vous conseillons de le visiter un samedi. Toutefois, il existe de nombreux marchés que vous pourrez trouver sur votre parcours et certains sont nettement plus authentiques ! En voici quelques-uns pour vous aider  faire votre choix : Ambato  (lundi et vendredi), Latacunga (mardi et samedi), Pujili (mercredi et dimanche), Saquisili  et Guamote (jeudi), Zumbahua et Riobamba (samedi), Saraguro et Cajabamba (dimanche).




 


 

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Papallacta x
 

Vers l’Amazonie par la "Route de la Cannelle", de Quito à Baeza, ne manquez pas de vous arrêter une nuit à Papallacta pour profiter des vertus curatives de ses sources thermales, alimentées par les eaux volcaniques souterraines. Depuis l’une des piscines, vous pourrez admirer  la superbe vue sur le volcan Antisana et son glacier (5760 m). Néanmoins, faites attention aux différences de températures : l’eau des piscines peut être glacée ou atteindre 50° !

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Vilcabamba x
 

Située à 48 km au sud de Loja, perchée à 1 850 mètres, Vilcabamba se trouve au cœur d'une vallée luxuriante de la cordillère des Andes. Son altitude lui permet d'avoir toute l'année un climat tempéré, et c’est peut-être là le secret de l’exceptionnelle longévité de ses habitants. En effet, une proportion de centenaires anormalement élevée lui a valu le surnom de « vallée de la longévité ».  Plusieurs hypothèses sont avancées : douceur du climat, pureté de l’air, eau riche en minéraux…contribuent au mythe qui attira d'abord des hippies puis des touristes venus du monde entier en quête de « l'éternelle jeunesse ».

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Podocarpus (Parc National) x
 

Situé au sud de Cuenca, le Parc National de Podocarpus créé en 1982, peut se visiter depuis Loja, Zamora ou Vilcabamba. Grâce à sa localisation subissant les influences de quatre écosystèmes, il offre une biodiversité exceptionnelle. Couvrant une superficie de 1462 km2, le parc qui tient son nom du conifère, possède un nombre incroyable d’espèces végétales (environ 4000), contient une centaine de lagunes et abrite une faune variée : ours à lunettes andins, renards, loups du paramo, cerfs, oiseaux (environ 600 espèces)...

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Mitad del Mundo (monument) x
 

Le « Milieu du Monde » est situé à 22 km au nord de Quito sur la ligne de l’équateur à 2483 mètres d’altitude. Depuis près de 20 ans, la Mitad del Mundo marque l'emplacement de la ligne équinoxiale tel que calculé par Charles Marie de La Condamine vers le milieu du XVIIIème siècle. Ne manquez pas de visiter le musée géodésique français, le musée ethnographique qui retrace l’histoire des populations, l’insectarium…mais surtout de poser un pied dans l'hémisphère sud et l'autre dans l'hémisphère nord ! 

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Cuyabeno (réserve) x
 

La réserve de Cuyabeno est située dans la région de l’Oriente (Amazonie) à une centaine de kilomètres de Lago Agrio. La plupart des lodges sont accessibles en bateau : dépaysement garanti ! Cuyabeno abrite 550 espèces d’oiseaux, plus de 350 espèces de poissons, des reptiles (caïmans, anacondas, tortues de rivière), des insectes et des mammifères (tapirs, tatous, dauphins roses d’eau douce). Des communautés indigènes (Siona, Secoya, Cofán, Kichwa et Shuar) vivent en harmonie avec la nature dans la réserve, préservant ainsi leurs traditions.

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Puerto Lopez x
 

Puerto Lopez est un village de pêcheurs de la Costa situé idéalement pour découvrir le Parc National de Machalilla et ses merveilles : la plage de Los Frailes, l’Isla Salango, récif de Spondylus dont le coquillage existe seulement dans cette région, l’Isla de la Plata, Agua Blanca… De juin à septembre, ne manquez pas de vous inscrire sur l’un des départs en mer organisé à l’occasion de l'arrivée des baleines à bosse venues se reproduire. Au petit matin, les pêcheurs rentrent avec leurs prises pour les vendre. Pélicans et autres oiseaux sont au rendez-vous et n’hésitent pas à se servir directement dans les caisses !

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Yasuni (Parc National) x
 

Le Parc National de Yasuni  se mérite mais il vaut le détour ! Il vous faudra prendre un vol vers Coca, rouler et encore naviguer sur le Rio Napo pour atteindre l’un des lodges de ce parc amazonien reconnu « réserve de la biosphère » par l’Unesco. Les communautés indiennes dont les Huaoranis vivent en parfaite symbiose avec l’environnement et partagent avec les visiteurs leurs connaissances. Les observations se font de jour et de nuit, à pied ou en pirogue, afin de vous permettre d’augmenter vos chances d’apercevoir les oiseaux, les insectes, les poissons, les mammifères, les amphibiens et les reptiles.

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

El Cajas (Parc National) x
 

Le Parc National El Cajas est situé à environ 35 kilomètres de la ville de Cuenca. Vous pourrez y faire un arrêt sur la route de Guayaquil mais nous vous conseillons d'y consacrer un peu plus de temps. Le parc dont l’altitude varie de 3150 à 4450 mètres d’altitude, comprend plus de 200 lagunes d’origine glaciaire, connectées entre elles par des petites rivières ou des ruisseaux. La faune et la flore y sont spécifiques : loup, puma, ours, cerf, condor, truite, quinoa, gentiane…




 


 

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Nariz del Diablo (train des Andes) x
 

Prenez le train des Andes depuis la gare d'Alausi jusqu'à Sibambe. Le train mythique "Nariz del Diablo" est aujourd'hui plus moderne qu'autrefois mais garantit un trajet en toute sécurité. Il circule à petite allure pour que vous puissiez admirer une succession de paysages andins à couper le souffle : plaines d'altitude, forêts, gorges profondes, habitants au travail... Pendant le trajet, on vous expliquera également l'histoire du développement du rail en Equateur et ses péripéties.

 
Fermer
 

Sélectionner ce site pour
mon voyage sur mesure

Riobamba x
 

A 165 km au sud de Quito, à 270 km de Cuenca et à 240 km de Guayaquil, Riobamba se trouve sur les pentes du volcan Chimborazo, le plus haut sommet du pays (6 310 m). Elle est entourée de nombreux sommets enneigés (Altar, Carihuairazo, Tungurahua, Cubillín et Sangay), ce qui lui confère le surnom de " sultane des Andes ". Riobamba est le point de départ idéal pour les alpinistes avertis souhaitant effectuer l’ascension du volcan Chimborazo.




 


 

 
Fermer