Accueil  |  Nos valeurs  |  Nos destinations  |   |   +33 (0)1 43 06 73 13
 
Votre voyage sur mesure   

       
  Choisissez un pays sur la carte
Ou par le menu

  Construisez votre voyage
sur mesure
  Validez votre sélection
et obtenez un devis
 


BIENVENUE EN RUSSIE !

Les plus beaux sites








Besoin de conseils ?



Transsibérien

 Le Transsibérien est mythique. Ce projet réalisé entre 1891 et 1916, avait pour but de désenclaver la Sibérie et d’assurer la présence russe côté Pacifique et à la frontière chinoise.
Le parcours de Moscou à Vladivostok, s’étend sur 9288 km et dure sept jours si on le fait d’une traite. Peu confortables, les trains du Transsibérien permettent de découvrir les paysages, les villes, mais aussi d’aller à la rencontre des russes, apprécier leur sens de l’accueil et leur sensibilité.

Transsibérien

 Le Transsibérien est mythique. Ce projet réalisé entre 1891 et 1916, avait pour but de désenclaver la Sibérie et d’assurer la présence russe côté Pacifique et à la frontière chinoise.
Le parcours de Moscou à Vladivostok, s’étend sur 9288 km et dure sept jours si on le fait d’une traite. Peu confortables, les trains du Transsibérien permettent de découvrir les paysages, les villes, mais aussi d’aller à la rencontre des russes, apprécier leur sens de l’accueil et leur sensibilité.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

 
Velikiy Novgorod

Le Kremlin regroupe de nombreux monuments. La cathédrale consacrée à Sainte-Sophie,  la plus ancienne église chrétienne sur le territoire russe. Le musée d’Histoire et d’Archéologie présente une belle collection  d’icônes, de peintures, sculptures et d'objets d’art décoratif. On peut également visiter l’église de la transfiguration, l'église Saint-Nicolas ainsi que le palais à facettes construit en 1433. Pour finir une promenade en bateau permet de remonter vers le lac Ilmen tout en offrant un magnifique panorama sur la ville.

Velikiy Novgorod

Le Kremlin regroupe de nombreux monuments. La cathédrale consacrée à Sainte-Sophie,  la plus ancienne église chrétienne sur le territoire russe. Le musée d’Histoire et d’Archéologie présente une belle collection  d’icônes, de peintures, sculptures et d'objets d’art décoratif. On peut également visiter l’église de la transfiguration, l'église Saint-Nicolas ainsi que le palais à facettes construit en 1433. Pour finir une promenade en bateau permet de remonter vers le lac Ilmen tout en offrant un magnifique panorama sur la ville.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

 
Vieux croyants

La communauté des vieux croyants tire son origine au XVIIe siècle, où le patriarche Nikon, soutenu par le tsar Alexis Romanov, introduisit des réformes dans la religion orthodoxe afin de rapprocher la liturgie russe des usages grecs. Ces réformes aboutirent à un schisme (Raskol). Un groupe de croyants refusa ces réformes et fut même persécuté. Beaucoup émigrèrent. Il s’agit d’un des moments les plus douloureux de l’histoire de la Russie. Aujourd’hui les descendants de ces vieux-croyants perpétuent encore les traditions.

Vieux croyants

La communauté des vieux croyants tire son origine au XVIIe siècle, où le patriarche Nikon, soutenu par le tsar Alexis Romanov, introduisit des réformes dans la religion orthodoxe afin de rapprocher la liturgie russe des usages grecs. Ces réformes aboutirent à un schisme (Raskol). Un groupe de croyants refusa ces réformes et fut même persécuté. Beaucoup émigrèrent. Il s’agit d’un des moments les plus douloureux de l’histoire de la Russie. Aujourd’hui les descendants de ces vieux-croyants perpétuent encore les traditions.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

 
Vladimir

Vladimir fut fondée au début du XIIe siècle par Vladimir Monomaque, le dernier des grands princes kiéviens. La ville fut le principal centre religieux de toute la Russie jusqu’au milieu du XIVe siècle.
La visite de l’église Saint-Dimitri, véritable chef d’œuvre d’architecture russe en est un beau témoignage. Contrairement à Kiev et Constantinople, la ville a su préserver sa Porte d’Or datant du  XIIe siècle, seul accès à la ville à cette époque.

Vladimir

Vladimir fut fondée au début du XIIe siècle par Vladimir Monomaque, le dernier des grands princes kiéviens. La ville fut le principal centre religieux de toute la Russie jusqu’au milieu du XIVe siècle.
La visite de l’église Saint-Dimitri, véritable chef d’œuvre d’architecture russe en est un beau témoignage. Contrairement à Kiev et Constantinople, la ville a su préserver sa Porte d’Or datant du  XIIe siècle, seul accès à la ville à cette époque.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

 
Yaroslav

Yaroslav,fondée en 1010, connut un développement commercial exceptionnel et était réputée pour sa production de peaux, d’argenterie et de faïence. De nombreux marchands se firent construire des églises dont le plus bel exemple est l’église de Saint-Elie-le–prophète (fermée en hiver). Le quartier du possad (quartier des artisans et des marchands) au bord de la Volga conserve encore  des maisons représentatives de l’essor de la ville. Le monastère du Sauveur - fondé au XIVe siècle- était le centre culturel et spirituel de la ville.

Yaroslav

Yaroslav,fondée en 1010, connut un développement commercial exceptionnel et était réputée pour sa production de peaux, d’argenterie et de faïence. De nombreux marchands se firent construire des églises dont le plus bel exemple est l’église de Saint-Elie-le–prophète (fermée en hiver). Le quartier du possad (quartier des artisans et des marchands) au bord de la Volga conserve encore  des maisons représentatives de l’essor de la ville. Le monastère du Sauveur - fondé au XIVe siècle- était le centre culturel et spirituel de la ville.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

 

  Page  1  2  3  4